Un éclairage éco-énergétique

Depuis 2013, la commune pilote un projet pluriannuel de mutation de l’éclairage public axé sur le développement durable.

Trois maîtres d’ouvrages (la commune, la collectivité territoriale de Saint-Pierre-et-Miquelon et l’État) sont regroupés en un groupement de commande piloté par la Ville de Saint-Pierre.

Chaque année, les économies (énergie et maintenance) réalisées sur les tranches antérieures sont intégralement réinvesties dans une nouvelle tranche de travaux.

L'acquisition de nouveaux candélabres à basse consommation permet de tendre vers un équipement homogène sur l’île, réduisant encore les frais de maintenance.

Les objectifs

Les objectifs du nouvel éclairage public sont multiples :

  • Réduire la puissance installée d’au-moins 50% ;
  • Obtenir un éclairement moyen de 10 lux avec une uniformité générale minimale de 40% ;
  • Obtenir un indice de rendu des couleurs de 80% ;
  • Se conformer à la norme européenne facultative EN 13201 en matière d’éclairage des voies publiques ;
  • Réduire d’au-moins 50% les émissions de gaz à effet de serre liés à l’éclairage public ;
  • Être protégé contre le brouillard salin et l’introduction de poudrerie dans les parties actives du luminaire ;
  • Avoir un temps moyen de bon fonctionnement (MTBF) supérieur ou égal à 15 ans ;
  • Réduire le halo renvoyé vers le ciel nocturne.

Depuis 2015, des horloges astronomiques ont remplacé le système traditionnel de commande de l’éclairage public.

Consommer moins, consommer mieux

« Consommer moins, consommer mieux » est un élément essentiel de la transition énergétique.

Plus économiques, les nouveaux luminaires d'éclairage public ont permis d’aller au-delà des objectifs initiaux. Les frais énergétiques pour les postes équipés de LED atteignent 62%.

Plus écologique, le nouvel éclairage public permet de réduire de 60% les émissions polluantes liées à l’éclairage public.

La couleur et l’étalement plus uniforme du flux lumineux au sol améliorent la visibilité, le rendu des couleurs et plus généralement le sentiment de sécurité.

Avec les luminaires à LED, la réduction du halo lumineux est nettement visible. Un point important à considérer lorsque l’on sait que l’éclairage des villes désoriente les oiseaux migrateurs, et ils sont nombreux à survoler Saint-Pierre-et-Miquelon dans leur migration annuelle.

Dans cette action, la ville de Saint-Pierre synthétise des aspects sociaux, environnementaux et économiques du développement durable.

Un éclairage primé au niveau national

En novembre 2015, la commune de Saint-Pierre a remporté le Prix Spécial COP21 au 5ème concours des Outre-Mer durables organisé par l'association "Eco-Maires" pour son projet de renouvellement de l'éclairage public à basse consommation.

Quelques chiffres

1276 points lumineux

60 km de voies publiques éclairées

Formulaire

Signaler une panne

Coordonnées (facultatif)